Pimp my typewriter – Comment j’ai tuné ma machine à écrire en clavier USB !

L’écriture est faite de temps d’activité intenses et de pauses. Ma pause étant terminée, il est temps pour moi de reprendre du service. Éternel retour du même…

Mais avant l’écriture vient toujours le temps du questionnement.

Cette fois, je me suis posé la question du médium. C’est une interview de Dany LAFERRIERE, qui a provoqué le déclic. Il y décrivait l’écriture de l’un de ses livres sur une machine à écrire. Pas de correction possible sur une machine mécanique (ou alors difficilement), on écrit sans se retourner. Il rapportait un vrai impact sur son style d’écriture. Cette interview faisait étrangement écho à un article que j’avais posté sur la procrastination structurée, où j’évoquais le fait de ne pas se retourner lors du premier jet.

Afficher l'image d'origine

La bête dans son jus.

J’ai craqué. J’ai voyagé vers Vannes pour y rencontrer une vieille dame fort sympathique qui m’a vendu sa Triumph Junior 12 dans un état impeccable pour 25 euros (elle avait dû servir à écrire 10 pages en tout et pour tout, le ruban encreur était même d’origine !).

Ceci dit, entre la photo de l’annonce sur le bon coin, et la machine présente physiquement dans mon salon, quelque chose dénotait : le vieux plastique jauni, pas du tout qualitatif en dépit de l’indéniable qualité de construction de la machine (j’ai eu quelques difficultés à la démonter, c’est du solide !).

Ni une ni deux, j’ai acheté tout un tas de bombes aérosols, et la nuit, après avoir couché mon petit bébé, je me faufilai dans le garage à 4h du mat’ pour bomber le carter de la machine.

Désormais avec une esthétique à mon goût, il restait néanmoins à corriger un point noir au tableau vintage idyllique que je préparais : si le premier jet allait être efficace, quid de la ré-écriture ? Allais-je donc devoir tout retaper sur PC, dans Scrivener ?

Que nenni ! Je me suis procuré un kit de transformation de machine à écrire sur ce site. Circuit imprimé, capteurs à effet Hall, etc… Tout le barda pour pouvoir écrire sur un support physique tout en enregistrant les frappes sur cartes SD ou sur PC via USB !

20160226_225857

4h du matin, dans mon garage transformé en cabine de peinture improvisée.

Ouverture du kit de conversion, avant 6 longues heures de travail de modification !

17H : ouverture du kit avant 6 longues heures de travail.

 

20160311_201331

23H : Derniers réglages…

Désormais, je  manie le pistolet à colle thermoplastique comme personne ! Ceci étant dit, la réalisation de cette modification était un véritable parcours du combattant. Pas moins de 6h de travail m’ont été nécessaires jusqu’à la calibration !

Mais je suis ultra satisfait du résultat !

Le DING de fin de ligne, le retour chariot, c’est le plaisir de la mécanique vibrante, de l’ingéniosité humaine palpable (bien plus que sur un PC, paradoxalement). C’est aussi le retour en grande pompe des TMS (Troubles Musculo-Squelettiques) et j’ai dû fortement modifier ma manière de taper pour m’adapter à cette machine. Mais le jeu en vaut la chandelle : l’écriture retrouve une dimension charnelle !

Désormais, je suis fin prêt pour rédiger la suite de mon roman !

Machine terminée

 

Advertisements

11 réponses à “Pimp my typewriter – Comment j’ai tuné ma machine à écrire en clavier USB !

  1. Ah j’ai commencé à écrire sur ce genre de machine avant de passer au mac 512 (512k de mémoire…) les premiers en France. Mais j’ignorais que les deux pouvaient se connecter. Article passionnant. Il est vrai qu’on écrivait fort différemment sur une machine.

    • Oui, et c’est très agréable, même si le bruit de la machine fait enrager ma femme ! La connexion se fait via un circuit imprimé souple, qui reçoit les contacts mécaniques de la tringlerie de la machine. Merci pour ce commentaire 🙂

  2. Intéressant post ! Ca doit être ça, une nostalgie du temps de la machine à écrire, qui me fait rédiger en tentant (je dis bien « tentant »…) de ne pas trop corriger ! J’ai tout compris !

  3. Pingback: La procrastination structurée : devenez une machine (à écrire) | Pyrolyse·

  4. J’en ai une !! Et j’ai passé mon CAP Bureautique avec ! Mon mari est très informatique alors pas mal ce plan pour qu’il essaie de me faire ça ! A voir…

  5. Mais c’est une idée absolument géniale ! Si j’étais bricoleur, je me lancerai également… Je vais partager ton article sur mes réseaux sociaux, il va en intéresser plus d’un ! Bravo en tout cas !

    • Merci Syco 🙂 Je suis moyennement bricoleur, mais j’ai décidé que dorénavant, plus rien ne me résisterait. J’en ai assez de multiplier les expériences et de les laisser inachevées. Cette fois-ci, je fonce !

  6. Belle machine, j’aime beaucoup le relooking!!!
    Et si elle te permet de te plonger plus facilement dans l’écriture alors c’est top! D’ailleurs, des news de ce côté-là ne serait pas de refus 😉

    • Merci Galle 🙂
      Ca avance, ça avance excellemment bien, même ! J’ai repris le projet que j’avais laissé traîné il y a deux ans, et la structure (enchaînement des actions, découpage des scènes, actions et révélations) est sur le point d’être achevée. En somme, je pose les dernières vertèbres de mon squelette. Plus que les muscles et la peau à poser !
      Je sortirai sans doute bientôt un article à ce propos !
      Mais là, j’ai la tête dans le guidon pour rédiger ce satané premier jet en anachorète !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s