Combattre la procrastination, tout un programme !

Georges a beau y penser sans cesse, rien n'y fait, la page demeure invariablement blanche.

Georges a beau y penser sans cesse, rien n’y fait, la page demeure invariablement blanche.

Combattre la procrastination, tout un programme !

Tant et si bien que j’ai produit un fichier excel pour comparer mes performances de production avec mes propres objectifs afin :

– de ré-évaluer mes objectifs (à la baisse ?)

– de ré-évaluer ma productivité (à la hausse ?)

Je le partage avec vous. N’hésitez pas à me faire part de votre retour d’expérience !

La macro prend en compte le nombre de fois où vous avez ajouté une ligne dans le journal (à chaque fin de session). Elle évalue la fréquence de vos sessions pour vous dire combien de caractères ou de mots vous devez produire à chaque fois que vous vous posez devant votre ordinateur.

Auto-flagellez-vous, faites du bien à votre roman.

Comment ça, j’ai dû procrastiné pour produire mon usine à gaz ?

Téléchargement du fichier >> Je combats la procrastination maintenant !

Ah ! Et autant vous le dire tout de suite : le logiciel seul ne suffit pas. La procrastination, ça s’apprivoise. Je vous offre un article plus détaillé sur la procrastination par ici !

Publicités

7 réponses à “Combattre la procrastination, tout un programme !

    • Oui, j’y ai pensé en voyant les indicateurs du nano. Je sais que pas mal d’auteurs utilisent cette technique. Certains s’infligent même des indicateurs rouges ou verts en fonction de leur réussite. Celui-là se contente de te dire : « très bien, avec ce comportement là, tu peux espérer faire ceci en tant de temps. »

  1. « Performances », « objectifs », « productivité »… Et si cette toute cette pression n’était pas la source de ta procrastination ? 😀 Ok je sors…

  2. Alors tu t’en sors comment ? Ton fichier ne doit plus être disponible car je n’ai pas réussi à le télécharger pour faire ma curieuse !!! En même temps, je suis quelque peu en retard.

    • Ah bah tu vois, ça va être l’occasion d’épurer ce logiciel… qui soit dit en passant ne convenait pas au type de procrastination ultra-chronique qui avait jeté son dévolu sur moi… Je sors bientôt un article là-dessus : décrypter sa procrastination au delà des lieux communs du web ! Il faut bien ça pour le pire ennemi de l’écrivain… donc le mien.

  3. Haha, c’est une méthode surprenante mais très intéressante. Je suis moi aussi jeune écrivain, et je mentirais si je disais que j’ai publié mon premier roman aussi tôt que je l’escomptais.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s