Prologue des Mémoires

          Des mondes et des peuples entiers ont été marqués par mon passage éphémère. Des vies bouleversées, des révolutions nées et mortes sous mon règne insignifiant.
          J’étais un animal politique, diplomatique. Religieux à la fin. Ma vie n’a été qu’amoncellement de manipulations diverses, hypocrisies et faux-semblants pendant que le masque que je portais en société achevait de se substituer à mes traits.
          Mais dans le fond, ne suis-je pas toujours restée la même ? Je n’ai qu’à compter le nombre de fois où j’ai dû mettre de côté mes convictions personnelles pour servir des intérêts plus élevés. Devoir tenir la bride à ses croyances et sentiments revient à avouer leur existence. Alors, d’une certaine manière j’ai su conserver l’essence de mon être.

          Cet ouvrage raconte ma duplicité. Cet ouvrage raconte ma lutte pour des idéaux qui sont devenus par la suite ceux de milliards de consciences.

          Et ma solitude.

Apokteina.

Publicités

4 réponses à “Prologue des Mémoires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s